Site Junior - Fondation Brigitte Bardot Tu désires nous écrire ?
Les Grands Dossiers


Retour à la page des dossiers

La girafe

Une géante très élégante
Quatre mètres de hauteur en moyenne, 5.5 mètres pour les plus grandes : la girafe n’a aucun rival chez les animaux.

On ne la trouve qu’en Afrique, dans les savanes où se mêlent hautes herbes, broussailles et grands arbres. Comme les autres ruminants, la girafe est exclusivement herbivore. Sa taille est un atout qui lui permet de profiter des feuilles et des pousses que les autres herbivores ne peuvent pas atteindre, en particulier les pousses d’acacia dont elle raffole. Elle peut en consommer jusqu’à 70 kg en une seule journée !

Immense, rapide et dotée de sabots redoutables, la girafe adulte ne craint pas grand monde dans la savane. Seul le lion ose parfois, à ses risques et périls, s’attaquer à elle. Les girafons, s’ils ne sont pas protégés par les adultes, sont beaucoup plus vulnérables.

Comme le reste de la grande faune africaine, la girafe voit son habitat se réduire sous la pression de la déforestation et de l’agriculture. Elle a presque disparu d’Afrique de l’Ouest et ne vit plus que dans une douzaine de pays, comme le Kenya, la Tanzanie ou l’Afrique du Sud. Les différentes populations, isolées les unes des autres depuis des siècles, se distinguent par leur couleur et par la taille de leurs taches.

Un cœur gros comme ça
Le cœur d’une girafe adulte pèse 11 kg et pompe 60 litres de sang par minute, ce qui est exceptionnel. Un système complexe de muscles et de vannes régule la circulation dans le cou afin d’irriguer correctement le cerveau, que la tête soit à 5 mètres de haut ou au ras du sol

L’homme aura-t-il la peau de la girafe ?
Chassée pour sa peau et sa viande, elle l’est aussi pour sa queue qui est considérée comme un symbole de pouvoir. Elle fait partie, comme le lion, des victimes de la chasse aux trophées pratiquée par de riches occidentaux en Afrique. Le but de ce soi-disant loisir est aussi cruel que destructeur: se prendre en photo devant la dépouille de l’animal tué et en rapporter la peau et la tête empaillée chez eux. La Fondation Brigitte Bardot milite activement pour l’interdiction de cette activité scandaleuse. Comme l’éléphant et le reste de la grande faune africaine, la girafe est de plus en plus menacée: elle a perdu la moitié de sa population en 30 ans. Il en reste un peu plus de 100000 aujourd’hui. Certaines sous-espèces (une population qui est restée isolée durant plusieurs siècles), comme la girafe de Rothschild dont il ne reste que 650 individus, sont en voie de disparition.

Gare au coup de tête !
Les mâles s’affrontent pour les beaux yeux des femelles à grands coups de tête. En plus de deux petites cornes très dures, la girafe dispose d’une grosse bosse centrale formée par un os dont l’épaisseur augmente avec l’âge et peut peser plus de 10 kg. Une arme redoutable !

À dormir debout?
La girafe met beaucoup de temps à se relever. C’est pourquoi elle ne s’allonge que quand elle se sent en parfaite sécurité. Le reste du temps, elle se repose ou dort… debout !

Un bébé tous les deux ans
Les girafes n’ont qu’un petit tous les deux ans. Celui-ci est appelé girafon et mesure déjà deux mètres à la naissance. Il mettra sept ans à atteindre sa taille définitive.

Un chameau léopard ?
Le mot girafe est dérivé de l’arabe. Les premiers spécimens furent décrits en Europe sous le nom de cameléopard, car les Grecs anciens pensaient qu’il s’agissait d’un croisement entre le chameau et le léopard. Amusant n’est-ce pas ?